Le CPNS, membre du réseau France Nature Environnement Vendée vous propose la lecture d’un article paru sur le site de l’association, concernant le projet de port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer:

 

À Brétignolles, un appel d’offre en forme de coup de force !

«La relance d’un appel d’offre pour les travaux du projet de port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer exprime une nouvelle fois la volonté du président de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles de passer en force, en cette période d’attente de la mise en place du nouveau conseil communautaire.

 

Alors que le précédent appel d’offre était resté « sans suite » du fait de résultats excédant largement le budget prévu, le président de la communauté de communes décide donc, seul, de remettre le couvert. En forçant la main du futur conseil communautaire, espère-t-il rendre irréversible le scenario de la réalisation du projet de port de plaisance ? Dans le bouleversement général causé par la crise du Covid-19, croit-il pouvoir échapper à toute discussion sur l’opportunité de poursuivre dans la voie catastrophique qu’il veut imposer, ou de prendre un cap fondamentalement différent ?

Une manœuvre dont personne ne doit être dupe

En plus de ce passage en force, le président de la communauté de communes tente une manœuvre dont personne ne doit être dupe : il « suggère » directement aux entreprises qui seraient candidates une vingtaine de « variantes » de nature à diminuer les coûts. Or, non seulement ces variantes remettent en cause la conception du projet tel qu’il a été présenté à l’enquête publique, mais certaines d’entre elles supposent que les entreprises candidates se substituent aux bureaux d’études ayant monté le dossier pour produire à leur place de nouvelles « modélisations » ; le tout dans le délai de l’appel d’offre, soit un mois à peine…

Qui peut accorder la moindre crédibilité à une telle démarche ? Qui pourrait donner sa confiance à l’auteur de tels procédés ?

Se donner les moyens de refonder pour ce territoire les bases d’un développement rééquilibré

Absence de débat, manipulation du dossier… Oui, il est plus que jamais nécessaire de mettre fin à cette fuite en avant et de se donner les moyens de refonder pour ce territoire les bases d’un développement qui réponde au mieux au triple impératif de l’équilibre économique, social et écologique.»


Lire l’article directement sur le site FNE85, cliquer ici