« Saint-Gilles-Croix-de-Vie souhaite partager avec la population une vision générale du territoire de la commune sous le prisme de la biodiversité et de la résilience de la ville aux effets du changement climatique annoncé ».

 

D’ici 2030,  plus de 60% de la population mondiale vivra dans des villes. Les paysages urbanisés occupent déjà plus de 10% de la surface mondiale des bandes côtières.

En 2014 le taux d’artificialisation des sols en Vendée était de 13,6%.

Le territoire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie qui couvre une superficie relativement faible de 1024 hectares n’échappe pas à ce phénomène et présente une forte densité de population, avoisinant les 750 habitants / km² !

Les opérations d’aménagement successives mobilisent chaque année des surfaces naturelles importantes (ZAC du Sablais, Les vergers d’Éole, le projet de lycée…). Il en résulte une artificialisation des sols aux conséquences importantes sur l’environnement, la biodiversité et le cadre de vie. Elle accentue également les effets du réchauffement climatique. Le temps est donc venu de non seulement protéger la biodiversité urbaine existante, mais de l’amplifier pour espérer un environnement urbain vivable.

Ce constat semble partagé par la commune de Saint-Gilles-Croix-de-Vie qui souhaite développer avec l’ensemble des habitants « une vision générale du territoire de la commune sous le prisme de la biodiversité et de la résilience de la ville aux effets du changement climatique annoncé ».

Trame verte et bleue le projet de la ville retenu par l’agence de l’eau

Le 13 décembre 2018, la ville a développé son projet devant les associations participantes aux ateliers Trame verte et bleue, dont fait partie le CPNS. La ville a exprimé le souhait de rendre la trame urbaine à la biodiversité en restaurant sous 2 à 3 ans les continuités écologiques sur son territoire, en pérennisant les stations végétales remarquables et ordinaires et enfin en sensibilisant le public à ces objectifs. Fort de ces objectifs, son projet a été selectionné par l’agence de l’eau Loire-Bretagne qui financera sa mise en œuvre à hauteur de 80% des travaux dans la limite d’une enveloppe d’environ 71.000 euros.

Les partenaires

La ville fait le choix de s’appuyer sur le réseau associatif et citoyen parmi lesquels : la LPO, le Lycée Nature La Roche sur Yon, l’IUT de La Roche sur Yon (Unité génie biologique et unité communication), V.I.E. , le CPNS…

Les grandes lignes du projet

  • inventaires des haies et mares péri-urbaines sous la responsabilité de la LPO (associations, public)
  • élaboration d’un plan de gestion affiné sur un secteur phare (Coulée verte, avenue de la liberté)
  • mise en place d’un volet travaux : plantations, restauration des haies et des mares de la Coulée verte.
  • planification et gestion du foncier, incluant la possibilité d’achat de foncier pour le protéger (enveloppe budgétée)
  • sensibilisation du public et communication (IUT-com)

Appel aux bénévoles

La municipalité lance un appel à bénévoles pour effectuer les inventaires qui seront réalisés en mars-avril 2019. Les inventaires souhaités visent à identifier et caractériser chaque haie et chaque marenon urbaine. Il ne s’agit pas de faire les inventaires faunistiques et floristiques qui sont déjà identifiés par ailleurs mais plutôt de définir si telle haie ou telle mareinventoriée présente un intérêt pour la biodiversité. Par exemple : présence de vieux arbres ? Sont-ils en bon état ? Présence d’un talus, d’un fossé, d’une mare ?…

Les bénévoles disposeront d’une fiche méthodologique d’inventaire élaborée par un groupe de travail (LPO, bénévoles associatifs, dont le CPNS)

 

Le CPNS qui approuve sans réserve le constat, les objectifs et la méthodologie proposés par la ville vous invite à participer à ces inventaires qui ne nécessitent aucune connaissance particulière (faune, flore, géologie…) et pour lesquels vous aurez reçu préalablement une demie journée de formation et d’échange pour remplir la fiche d’inventaire.

Renseignements et inscription : O2 51 55 79 79 ou sviaud@saintgillescroixdevie.fr

Merci aussi de vous faire connaître auprès de nous pour que nous puissions assurer le relai (contact@cpns85.fr)