Le projet de renaturation des dunes du Puits d’Enfer, aux Sables d’Olonne vise à rendre à la nature ce site de grand intérêt écologique en effaçant la voirie de l’ancien circuit automobile et en détournant la route littorale à l’arrière. Si l’effacement de l’ancien circuit automobile est bien acté , la nouvelle municipalité des Sables d’Olonne entend soumettre à référendum -le 23 juin 2019- le détournement de la circulation de la route côtière. En cas de rejet, le projet qui faisait consensus s’en trouverait donc totalement « dénaturé »

Dans une plaquette et une vidéo, l’APNO (association pour la protection de la nature aux Olonnes) rappelle les raisons pour lesquels le projet initial doit être mené à son terme dans sa globalité. Pour nos amis de l’APNO la relocalisation de la route côtière, condamnée à terme par l’érosion, n’est pas une option, mais une nécessité pour restaurer les continuité écologiques du site.

Le CPNS vous invite vivement à regarder la vidéo produite par l’APNO avec le soutien de France Nature Environnement Vendée et à la faire tourner sur vos réseaux.