« Nous aimerions apporter notre expertise très en amont pour co-construire les projets »

Pendant le confinement, F.N.E. Pays de la Loire s’était fait l’écho des associations inquiètent des conséquences  du confinement des citoyens empêchés de fait de participer aux nombreuses enquêtes publiques en cours liées aux projets ayant un impact sur l’environnement. Par la suite, toutes ces procédures de concertation ont été suspendues.

Voici voici venu le temps du déconfinement et… de la résilience?

Au plus fort de la crise chacun aimait à le répéter: le jour d’après ne peut pas être comme le jour d’avant. Mais maintenant que le monde est confronté aux conséquences économiques de la crise sanitaire, que restera-t-il de cette belle affirmation .  Des projets pharaoniques et hors du temps comme ceux de la Thalasso de Sion ou du port de plaisance de Brétignolles… sont-ils compatibles avec le jour d’après? Les nouveaux dossiers que ne manqueront pas de proposer les nouvelles municipalités fraichement élues peuvent-ils être instruits comme par le passé? Les associations CPNS, la LPO et France-Nature-Environnement Vendée pensent que non et appellent à un dialogue constructif. Elles s’en sont expliquées dans les colonnes du journal Ouest-France (lire ci-dessous).

 

Edition du 24 juin 2020