Nous étions une vingtaine (dont 7 enfants et pré adolescents) ce samedi 27 octobre matin à réaliser un nettoyage écologique de plage à Sion sur l’Océan. Nous remercions le service Développement Durable de la Mairie de Saint Hilaire de Riez qui, en communiquant l’annonce de ce ramassage, nous a amené des familles désireuses de participer à cette opération éco-citoyenne, en plus des adhérents du CPNS et de Nature&Culture, organisateurs partenaires. 

Après avoir rappelé les consignes du ramassage, c’est-à-dire laisser tout ce qui est naturel (en expliquant entre autres, échantillons à l’appui, ce que sont les capsules d’oeufs de raie, de roussette ou de bulot), les ramasseurs munis de gants et de sacs se sont répartis en petits groupes jusqu’à la plage de Riez pour certains. 

Nous avons été surpris mais rassurés par le peu de déchets présents dans la « laisse de mer » (le dépôt laissé par la mer à marée haute dont une partie repart à la mer à marée basse). Une constatation certainement liée au peu de vent de mer ces derniers temps, ce qui se traduit par peu de déchets rapportés et au fait que la plage de Sion fait souvent l’objet de nettoyages spontanés. Par contre, nous avons ramassé plusieurs centaines de mégots, surtout le long du petit parapet du remblai. Hors limites de la plage, nous avons trouvé les traditionnels fils de pêche entremêlés, les petits morceaux de plastique, … En tout, nous avons rempli 2 sacs de 100l. 

Le bilan de ce ramassage sera envoyé à Initiatives Océanes, le site de Surfrider qui collecte les informations des ramassages européens le long des rivières ou des mers et publie les statistiques de propreté des plages et des rives où ils rappellent que 80% des déchets que l’on retrouve dans les océans viennent de la terre. 

Notre ramassage était annoncé ici : https://www.initiativesoceanes.org/fr/collecte/12068 

 

 

 article publié dans le journal Ouest-France, édition du 29 octobre 2018