MF Simonnet, présidente du CPNS

Lors du rapport d’activité 2019-2020, la présidente a rappelé les participations du CPNS à différentes commissions et les dernières décisions prises au cours de celles-ci.

Participation aux commissions

  • Comité de Pilotage Natura 2000 « Dunes de la Sauzaie et Marais du Jaunay » (la dernière réunion a eu lieu en décembre 2019: voir le compte-rendu de notre administrateur Cyriaque Feuillet publié sur le site: cliquer ici)

  • Commission Locale de l’Eau (CLE)Cette commission est à restructurer du fait des dernières élections municipales et des changements d’élus. Notre administrateur Alain Tremblais y participe.

  • Comité de suivi des dragages du port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie qui va reprendre en octobre 2020 pour la nouvelle campagne de dragage. On retiendra que des nouvelles normes vont entrainer la nécessité de faire des travaux dans le port de SGXV : concernant l’aire technique; par exemple, il faudra l’agrandir car les opérations de sablage devront être séparées du reste. Les huiles sont récupérées ; il existe un bac débourbeurdéshuileur qui collecte les rejets qui contiennent des hydrocarbures, ainsi que d’autres produits et souillures provenant de l’aire technique. Celui-ci est vidé 1 fois / an par une société de Soullans qui envoie le contenu à traiter à La Roche s/Yon.

  • Comité Technique Appel à Projet Biodiversité SGXV financé par l’Agence de l’eau Loire Bretagne et valable jusqu’à fin 2021 (dernier point effectué le 27 août 2020 par la Ville). Voir la philosophie du projet publié sur le site du CPNS, cliquer ici

Après l’inventaire des haies qui a eu lieu d’avril à octobre 2019 par 27 citoyens volontaires, 604 haies répertoriées, du travail de gestion au Nord Est de la commune incombe désormais à la Ville en particulier du côté de la coulée verte et de la vallée Moinard, …) et 6 sites ont été sélectionnés pour restaurer la biodiversité.

Aujourd’hui un nouvel inventaire est proposé aux citoyens : Sauvages de ma rue. Des formations ont eu lieu début septembre et une nouvelle est proposée ce samedi 26 septembre de 10H à 12H. Vous pouvez encore vous inscrire et vous rajouter à un groupe suivant votre quartier : il suffit de prévenir Anne-Sophie Faber asfaber@saintgillescroixdevie.fr 02 51 55 32 06. C’est un programme national qui permet aussi de suivre l’évolution de la biodiversité en ville depuis le plan écophyto et Saint-Gilles-Croix-de-Vie est ville référente.

  • Conseil Développement Durable Agenda 21 Saint Hilaire de Riez :

Nous ne savons pas s’il sera maintenu avec la nouvelle Municipalité mais il y a eu une réunion le 1er septembre avec l’adjoint à l’environnement, la transition écologique et les déplacements, Vincent Pipaud réunissant les associations environnementales CPNS, LPO, NEC et amis de la Corniche. Il s’agissait de définir la politique de la ville qui veut que dans chaque projet, la transition écologique et la sauvegarde de la biodiversité soient les maîtres mots.

Les assos environnementales sont là pour travailler sur des sujets qu’ils connaissent bien, pour proposer leurs idées et pour aider la Municipalité à faire participer la population et communiquer sur les projets en respectant ces maîtres mots.

Divers sujets ont été évoqués avec des groupes de travail à lancer à très court terme : le CPNS retiendra :

  • les déplacements doux : vélos et alternatives au tout voiture sur la Corniche, à Sion et dans le bourg. Déplacements créatifs et incitatifs.

  • Définir les zones d’implantation des antennes relais et les limiter pour privilégier la fibre optique

  • Etudier les différents types de revêtement voirie et trottoirs

  • Aménagement du centre ville : les nouveaux bâtiments publics doivent respecter la RE2020 mais là il s’agit d’un projet privé et déjà défini par l’ancienne Municipalité

Participation à de nouveaux groupes de travail 

  • Benjamin Hémion de Vendée Eau guide le CPNS (archive)

    Curage du Plan d’eau des Vallées  (SHR) juin 2020

  • Plan de gestion de la végétation du site Pilours sur la Corniche Vendéenne  juin 2020

  • Les déplacements doux intercommunaux. Nous avons appris qu’une chargée d’études avait été recrutée à la communauté de communes pour définir précisément le plan vélo intercommunal. Des tests de parcours ont été organisés cet été : nos administrateurs Michel Chevalier ou Guy-Paul Pénisson y participent.

    • 3 parcours sont à pérenniser et à sécuriser :

Trajet A : Ecoles sports loisirs (cinéma) : prioritaire en vue de l’arrivée du lycée à la rentrée 2021.

A revoir les ronds points de l’Europe, du Fenouiller, pont sur la Vie, les halles de la Vie, connexion multiplexe aquatique

Trajet B : Axe Corniche, plages, Lycée. A revoir corniche si une seule voie voiture, maison des écrivains, embarcadère ile d’Yeu, le long de la voie SNCF quai de la République

Trajet C : Axe centre-commerces. A noter qu’il existe un tunnel pour traverser la voie rapide depuis le centre commercial Océanis à hauteur de M.Bricolage

 

A voir pour les voitures : sens unique sur la Corniche depuis Sion jusqu’au passage à niveau embarcadère de l’île d’Yeu. A voir accès réglementé en centre ville en juillet août, pont de la concorde interdit ainsi que le quai du port Fidèle ?

A voir le développement de parkings extérieurs du côté du Lycée et au Stade de la Vie avec un système de location de vélos, de tricycles avec chauffeurs en saison et navettes gillobus.

Il s’agit d’un gros chantier où il est nécessaire d’avancer concrètement.

Ensuite la présidente a évoqué les dossiers où le CPNS intervient dans la vie publique locale :

Interventions sur le canton Pays de St-Gilles-Croix-de-Vie

Brétignolles sur mer : point sur le projet de port de plaisance. Le CPNS vous a tenu au courant des évènements qui se sont déroulés à propos de ce projet depuis les autorisations accordées par le préfet le 16 juillet 2019. A retenir en dernier lieu que le 5 juillet 2020 François Blanchet présente sa candidature au poste de président du Pays de St Gilles en évoquant un moratoire sur le projet du fait d’autres priorités sur le territoire. Il est élu le 10 juillet 2020. Le CPNS reste vigilant avec les autres associations FNE Vendée, LPO, Surfrider, … et s’attèlera à demander l’abandon définitif officiel du projet pour stopper la perte de temps et d’argent sur un projet dangereux et hors du temps !

Commequiers : nous sommes toujours en contact avec l’asso CTVR qui nous donne des nouvelles du fonctionnement des serres industrielles et veille aux incidents d’exploitation qui conduiraient à des atteintes graves à l’environnement. Notre recours au fond contre la dérogation espèces protégées accordée par le préfet n’est toujours pas jugé ce qui n’a pas permis d’arrêter la construction de ces serres. La deuxième phase n’a pas démarré. Les exploitants ont eu des problèmes quant à la méthanisation de leurs déchets verts (gorgés d’eau, d’intrants pleins de produits chimiques et d’acidité comme la tomate)et ont provoqué l’arrêt du méthaniseur de Coëx pendant une période.

L’Aiguillon sur Vie : nous suivons les plaintes déposées par les riverains à propos de l’usine de méthanisation du GAEC Chiron. Rappel : le collectif Jaunay-Gué Gorand réunissant plusieurs assos environnementales et des riverains a cessé de se réunir fin 2016. Il n’ a pas été habilité à faire partie du comité de suivi. Mais le dossier réapparait. Nuisances olfactives lésant la GAEC La tricoterie avec laquelle nous sommes en contacts réguliers. Les puits d’un autre riverain sont inutilisables. Des plaintes ont été adressées au Préfet fin 2019. Un agent DDTM s’est quand même aperçu que le cahier des charges pour la construction n’avait pas été respecté: absence de haies. Pendant le confinement, la Tricoterie nous a signalé un bouillonnement anormal au niveau du Jaunay : nous n’avons pas pu intervenir. Il aurait été intéressant que le propriétaire fasse un signalement sur le site « Sentinelles de la Nature » mais le public hésite à utiliser ce site : nous essayons de le promouvoir !

Il y a un autre problème c’est la nuisance provoquée par un balai incessant de camions qui traversent les bourgs de l’Aiguillon et de Givrand pour aller porter de quoi alimenter le méthaniseur : déchets de Gendreau , … et d’autre part des camions de la GAEC Chiron qui vont transporter des matières à épandre dans les 6 kms autour de l’usine !

-Saint-Hilaire de Riez :

  • Projet de thalasso à Sion sur l’Océan : déjà évoqué lors du rapport financier : l’audience est attendue. Même si la nouvelle équipe ne veut plus de ce projet, elle est obligée de poursuivre la procédure, des négociations vont avoir lieu avec le pétitionnaire. Le CPNS avertira dans la mesure de ses moyens, la nouvelle Municipalité de ne pas léser les citoyens dans cette affaire privée. Si un groupe de travail est constitué pour définir un projet alternatif, le CPNS demandera à y participer.

  • Ile aux jeux : En mai 2019, demande de Terrefort immobilier (même gérant que Hyper U) pour un projet commercial sur l’île aux jeux : une modification simplifiée du PLU intervient pour augmenter la zone commerciale sur l’ile aux jeux en s’appropriant la haie séparant les tennis de l’ancien parc et un terrain compris entre les tennis et le DOJO constituant une véritable enclave supplémentaire dans la zone de loisirs. Après la clôture de l’EP sur la révision n°1 du PLU de SHR, le CPNS s’aperçoit que la zone où se trouve actuellement la jardinerie passe de Zone commerciale à Zone résidentielle permettant à Terrefort Immobilier de construire des immeubles avec commerces au RDC. En résumé, pourquoi ne pas laisser cet espace vert de loisirs comme il a été programmé originellement, en faire un lieu public intergénérationnel, renoncer à son imperméabilisation, ne pas entraver la revitalisation du centre bourg par une extension excessive des surfaces commerciales dans le Terrefort ? c’est ce qu’on va demander à la nouvelle maire de St Hilaire de Riez quand elle répondra à notre demande de RDV. Son équipe est pour une réappropriation de l’espace vert public : à voir la concrétisation et leurs négociations avec Terrefort Immobilier. Le CPNS surveille le dépôt de PC comprenant l’autorisation commerciale pour Terrefort Immobilier. Si un projet alternatif doit se mettre en place, nous ne manquerons pas de demander à participer.

  • Hyper U et son extension : Vous avez dû voir qu’un bâtiment se construit sur le parking d’Hyper U à côté de la station lavage. Les panneaux publicitaires ont été installés courant juillet 2020, il s’agit d’un U loisirs, brico, jardin, plein air. Nous sommes étonnés de la différence de désignation entre le panneau publicitaire et l’intitulé du PC. Dossier à suivre.

D’une façon générale, à Saint Hilaire de Riez, le changement d’équipe municipale devrait entraîner un autre mode de gouvernance avec plus d’implications des citoyens et des alternatives aux grands projets initiés aux mandats précédents. Le CPNS restera vigilant et suivra l’actualité.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie :

  • Vie de la boite à dons : elle s’est confinée comme nous. Réouverture mi-juillet. Le concept de partage, lien social, réutilisation fonctionnent de nouveau mais le dépôt des vêtements n’est pas approprié. Affaire à réétudier avec la Municipalité : groupement avec une boîte textile.

Actions de sensibilisation

Enfin, la présidente a rappelé les animations où le CPNS sensibilise et informe : biodiversité, énergie et déchets

  • Actions de plage « la laisse de mer, à quoi ça sert », sous l’égide de FNE Vendée : nous venons d’animer en juillet et août sur les plages de Saint-Gilles, de Saint-Hilaire et de Brétignolles. (2 photos 19)

Lors des « Initiatives Océanes », le CPNS rappelle l’utilité de la laisse de mer. Notre dernier nettoyage écologique de plage remonte au 14 mars 2020 juste avant le confinement avec un public nombreux. A force d’insister, les bacs à marée sont réapparus à SHR et celui de Sion a enfin déménagé sur la plage pour être opérationnel. Les bacs ont été retirés en juillet août pour éviter le dépôt des OM, les poubelles publiques ayant disparu. Nous ne désespérons pas de voir notre proposition de panneaux d’informations se concrétiser l’année prochaine sur ces bacs à marée comme à St Gilles Croix de Vie. A propos des poubelles publiques, certaines ont réapparu fin juillet 2020 : poubelles de tri sur la plage de Sion.

  • Déchets : le CPNS participe à la semaine européenne de la réduction des déchets, mi novembre de chaque année. Le CPNS reste intéressé par toutes les initiatives de réduction des déchets et d’économie circulaire : par exemple faire partie du collectif « Zéro déchet » créé au centre socio-culturel et voir quels évènements nous pourrions organiser tels le troc’cyclerie qui a eu lieu à Noirmoutier (principe d’échanges d’objets) mais les restrictions actuelles d’accueil du public remettent en question tous ces projets. D’autre part le CPNS comme d’autres mouvements nationaux de protection de la Nature et des Océans observe une régression dans la réduction des déchets provoquée par cette crise sanitaire (des masques jetables abandonnés un peu partout dans la nature …

 

Conclusion

A propos de ce rapport d’activités 2019-2020, la présidente concluait : « Beaucoup de points d’interrogations sur nos activités futures en cette rentrée au niveau local et national. Même si une régression générale au niveau de la protection de l’environnement a été observée pendant cette crise sanitaire (non respect des distances de sécurité d’épandage, passage en force des installations d’antennes relais 5G, réhabilitation du tout jetable et récemment dérogation pour usage d’insecticides néonicotinoïdes), les organisations nationales vont continuer leurs combats environnementaux, faisant prendre conscience à de plus en plus de personnes de protéger la nature, de privilégier les circuits courts, … Le CPNS va continuer ses actions à son échelle locale, aidé de votre soutien moral et financier. Nous ne sommes pas tout seuls et n’allons donc pas baisser les bras. »