Le réaménagement du Club Saint-Hilaire fait l’objet de nombreuses remarques compte tenu de l’emplacement unique du bâtiment situé sur la Corniche vendéenne. Le CPNS a donc étudié avec attention le permis de construire accordé le 15 juin 2018 par le Maire de Saint Hilaire de Riez à La SCI Vue Mer représentée par M.Chabot qui n’est autre que le maire de Brétignolles sur Mer et président de la communauté de communes du Pays de St Gilles.

Le CPNS ne s’oppose pas à ce projet pourtant situé sur une zone sensible

L’ancien bâtiment initialement créé après guerre se trouve en zone N (naturelle). Le nouveau projet consiste en l’ajout de 128 m² (cf photo). Si l’on peut critiquer intrinsèquement cette extension en zone littorale avec un nouvel écran à gauche du parking, obstruant une partie de la vue sur mer depuis la rue, il reste néanmoins que cette extension est limitée. Ainsi le bâtiment projeté respecte le règlement de la zone N dont notamment la hauteur maximale qui est inférieure à celle du bâtiment existant et l’emprise au sol qui se trouve toujours en deça des 40% de la surface du terrain.

Par contre, nous avons observé qu’il manquait l’autorisation de travaux en site classé : en effet « Les monuments naturels ou les sites classés ne peuvent ni être détruits ni être modifiés dans leur état ou leur aspect, sauf autorisation spéciale » (Article L341-10 du Code de l’Environnement) et le bâtiment se situe dans l’emprise du site naturel « la Corniche Vendéenne » classé en novembre 1926. En conséquence, nous invitons le pétitionnaire et le service d’urbanisme à régulariser ce dossier dans les meilleurs délais. Sous cette réserve, le CPNS n’entend pas s’opposer à ce projet pourtant situé en zone très sensible.

 

L’urbanisation de la Corniche commence à la fin du XIX° siècle tout d’abord à Boisvinet puis à Sion.  Après la guerre 14-18, la route côtière est prolongée jusqu’à Sion. En 1926, le lotissement des chaumes des Bussoleries est lancé. La même année, Marcel Baudouin obtient son classement sous le nom de Corniche vendéenne.

Source : « La corniche … de Saint-Gilles-Croix-de-Vie à Saint Hilaire de Riez » de Joël Crestois – A.R.H.I.M.S


¹ PC SCI Vue Mer 085 226 18 C0024