Reproduction de l’ article de Ouest-France, édition de Challans – Saint-Gilles-Croix-de-Vie du mardi 24 mai 2016 consacré à l’élection de Marie-France SIMONNET au poste de présidente du CPNS.


 

 

Marie-France SIMONNET

Marie-France Simonnet à la tête du CPNS

Deux questions à…

Marie-France Simonnet,
nouvelle présidente du Comité de protection de la nature et des sites

Quel est votre sentiment après cette élection ?
Je pense à Benoît Graux qui va nous manquer. C’était un passionné, qui savait malgré tout faire passer les choses avec diplomatie. Quelqu’un d’ouvert sur lequel on pouvait toujours compter : un vrai guide. On aurait bien aimé pouvoir s’appuyer sur lui plus longtemps et profiter encore de ses conseils. Mais on tient absolument à poursuivre le travail !

L’ampleur de la tâche vous effraie-t-elle ?
Je m’y suis préparée car Benoît nous avait fait part de son souhait de passer la main, mais je ne pensais pas que ce serait si brutal. Depuis un an, j’étais plus investie dans les animations, les réseaux, les dossiers : on avait de fréquentes réunions, on était au courant de tout car on travaillait beaucoup ensemble. Grâce à ce travail d’équipe, le relais sera plus facile.

Le nouveau bureau du Comité de protection la nature et des sites :
Marie-France Simonnet présidente, Cyriaque Feuillet et Alain Tremblais, vice-présidents, Anne Dumas, trésorière et Annie Delaître, secrétaire.

Article issu de l’édition de Challans – Saint-Gilles-Croix-de-Vie du mardi 24 mai 2016