«Pour garder la plage vivante et protéger la dune, acceptons la laisse d’algues sur nos côtes».

«Les restes d’êtres vivants de la laisse ne sont pas des déchets: ce sont des éléments de l’écosystème plage».

Coorlit85

 

 

En 2002 la ville de Saint-Hilaire-de-Riez était pionnière -avec quelques autres stations balnéaires atlantiques- en pratiquant un nettoyage sélectif de son littoral: seuls les déchets issus de l’activité humaine sont sensés être enlevés. Pour ce faire, la ville pratique un nettoyage mécanique «sur les zones sablonneuses fréquentées en évitant les laisses de mer et en travaillant à une distance de 5 à 7 m du pied de la dune pour préserver les racines des plantes». A cela s’ajoute un nettoyage manuel «sur les plages et sur la côte rocheuse inaccessibles aux engins mécaniques. La ville a confié ce travail à l’association intermédiaire ARIANE»¹.

Une hiérarchisation des enjeux environnementaux

La défense de l’environnement étant sujette aux compromis, une hiérarchisation des plages a été effectuée en 2012 par l’association pour le Développement du Bassin Versant de la Baie de Bourgneuf  dans un objectif commun d’amélioration de la qualité des eaux et de préservation des milieux naturels. Les plages de Saint-Hilaire-de-Riez sont réparties en 3 catégories:

 

  1. JAUNE: les plages urbaines avec enjeu environnemental faible où le nettoyage mécanique est possible,
  2. VERT: les plages à enjeu environnemental où est effectué un nettoyage manuel des déchets anthropiques toute l’année,
  3. ROUGE : les plages à fort enjeu environnemental où est effectué un nettoyage manuel des déchets anthropiques, et pas d’intervention du 1er avril au 31 août

 

Un nécessaire rappel à l’ordre

Suite à nos différentes interventions, le service environnement de la mairie de Saint-Hilaire-de-Riez a mis en place des poteaux de couleur indiquant les zones de ramassages mécaniques. Cependant nous relevons que le nettoyage mécanique ne respecte toujours pas ce zonage. Par exemple la zone rouge de la Parée Préneau  n’est pas respectée (cf photos : le ramassage mécanique est effectué en juillet !)

 

Le CPNS a alerté le service environnement  qui a promis une nouvelle sensibilisation auprès des intervenants.

 

Le CPNS, acteur de la préservation de la laisse de mer

laisse-de-mer-07-2015Chaque année la saison estivale est propice à la sensibilisation des usagers des plages à l’utilité de la préservation de la laisse de mer. Les bénévoles des associations fédérées à Coorlit85 se mobilisent alors sur les plages du littoral vendéen pour expliquer les secrets de la laisse de mer. Le CPNS ne faillit pas à cette action éducative.  Les membres du CPNS  déploient une banderole explicative, ouvrent leur malette pédagogique, distribuent des notices sur cette composante importante de l’écosystème, et sa contribution à la protection contre l’érosion des côtes devant un public attentif, répondent aux questions, précisent certaines notions restées un peu floue dans les esprits.
La malette contient des œufs de raie souvent confondues avec des algues, des os de seiches, des œufs de buccins, de roussettes, des carapaces de crabes, squelettes d’oiseaux, coquillages et bien d’autres trésors…. Mais aussi fils de nylon, déchets en plastiques et autres déchets humains. A l’issue de la présentation, un quizz est distribué aux enfants qui peuvent vérifier leurs acquis. Selon l’âge des participants des dessins  à colorier sont également remis gracieusement.

Ces actions estivales complètent les ramassages écologiques effectués hors saison par le CPNS en partenariat avec Surfrider.

 


¹ extrait du dépliant « Pour des plages propres et vivantes » proposé par Saint-Hilaire-de-Riez

Prochaine animation laisse de mer

  •  le 24 août plage de la Normandelière  (Brétignolles, très belle plage menacée par le projet de port de plaisance)