îlot Jeanne d’arc -La Livarde

Bonne nouvelle : lors du Conseil Municipal du 12 avril 2021, la Municipalité de Saint-Hilaire-de-Riez a renoncé au compromis de vente du terrain de l’îlot Jeanne d’Arc à CCY Invest en vue de la construction d’une thalassothérapie associée à une résidence hôtelière de tourisme

Les conditions initiales n’étaient toujours pas réalisées

Le projet de thalassothérapie à Sion

Cette décision s’appuie sur le fait que depuis le 13 mars 2014, date à laquelle l’ancien Maire Jacques Fraisse, avait signé ce compromis, deux conditions suspensives ne sont toujours pas réalisées :

       – Obtention d’un permis de construire purgé de tout recours

       – Obtention d’une autorisation de captage et de rejet des eaux en mer.

D’autre part, le compromis prévoyait la signature d’une convention d’objectifs et de moyens entre la Ville, CCY Invest et la société de Serge Blanco (SBLC), à titre d’opération liée. Or Serge Blanco s’étant retiré, la convention d’objectifs ne sera jamais signée.

Construire ensemble l’avenir du site

Le CPNS avait dénoncé les failles de ce compromis de vente qui lésaient la population hilairoise. Nous nous félicitons donc du choix de la Municipalité de renoncer à cette vente dans ces conditions et pour ce projet qui pour nous, ne respecte pas la loi Littoral.

Notre association avait soutenu un projet alternatif réalisé par des citoyens et présenté en novembre 2016 à la Municipalité : voir notre article ici

Lors de notre rencontre avec la nouvelle Maire en octobre 2020, puisque nous savions que la nouvelle municipalité ne souhaitait pas poursuivre le projet de thalassothérapie, nous lui avions reparlé de ce projet alternatif citoyen et lui avions demandé de participer à l’éventuel groupe de travail extra municipal qui serait mis en place pour la définition d’un projet alternatif sur ce terrain ou pour l’aménagement global du quartier de Sion.

0 0 voter
Évaluation de l'article