Quand cela va bien, il faut savoir aussi le dire! Nos lanceurs d’alerte étaient sur le qui-vive à l’annonce d’une manifestation de masse sur la plage de Sion les 24 et 25 septembre 2016, à l’initiative de l’association « Les meules bleues ». Nos craintes concernaient principalement la protection de la dune contre le piétinement. Dès les premiers préparatifs, des photos du site étaient prises à toutes fins utiles. Nous étions également sur place le soir. Nous sommes heureux de pouvoir annoncer que tout s’est parfaitement déroulé. Les barrières sur la plage respectaient bien le haut de plage, les accès à la dune étaient bien barricadés et il n’y a pas eu de débordement.

ratissage de la plage de Sion l'Océan en vue du grand prix des meules bleues-09/2016

ratissage de la plage de Sion sur l’Océan en vue du grand prix des meules bleues-09/2016

Sion sur l'Océan - Plage ratissée mécaniquement. Au fond, la "tour Effel" édifiée pour le grand prix des meules bleues

Sion sur l’Océan – Plage ratissée mécaniquement. Au fond, la « tour Effel » édifiée pour le grand prix des meules bleues

 

Tout juste fera-t-on remarquer que ce n’était peut-être pas la peine de ratisser la plage de Sion vers la dune dès le mercredi (une pelleteuse a poussé le sable et les algues vers la mer) ce qui annihile le rôle positif de la laisse de mer naturelle pour lutter contre l’érosion et pour maintenir la biodiversité sur la plage. 

 

 

 

S’il s’agissait d’une question d’horaires de basse mer, les coefficients déclinaient dès  le lendemain à 15H37, rendant le nettoyage mécanique dès le mercredi inutile. 

Bien que le nettoyage mécanique soit possible sur les plages urbaines (comme celle de Sion), il va de soi qu’il vaut mieux les éviter au maximum !