la décision de la communauté de communes.

Lors de sa réunion du 12 novembre 2015, le bureau de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie a pris note que « face au développement invasif (du frelon asiatique) et aux risques multiples pour la sécurité » il convenait de prendre en charge la destruction des nids dont « le coût avoisine 100€  pour les interventions les plus simples mais peut dépasser 300€ lorsque le nid se situe en hauteur« . En conséquence de quoi, la communauté de communes a décidé de prendre en charge la destruction des nids de frelons asiatiques et de lancer une consultation sous  forme d’un marché à bons de  commande(1) pour l’intervention d’une entreprise  spécialisée sur les espaces publics et  privés du territoire communautaire.

Dans la même décision le bureau autorise le président de la communauté de communes à lancer une lancer une seconde consultation sous  la même forme pour l’achat de pièges  pour capturer les  fondatrices.

Ce principe étant acquis, les  conditions techniques et  financières de mise  en oeuvre du plan  de lutte contre le frelon  asiatique seront définies avec les  communes dès l’attribution des marchés.

 

Le piégeage fait débat.

Si le volet économique de la décision du 12 novembre est satisfaisant, nous émettons des réserves sur l’incitation à utiliser des pièges pour capturer les fondatrices. En effet, cette méthode préconisée par le Groupement de défense sanitaire apicole de Vendée fait débat. De nombreux naturalistes constatent en effet son manque de sélectivité, piégeant beaucoup d’insectes mais peu de frelons. Pour certains -au rang desquels nous trouvons Quentin Rome, responsable du programme d’étude du frelon asiatique au Muséum national d’histoire naturelle- les pièges seraient même contre-productifs en empêchant la sélection naturelle des reines opérée lors des batailles pour la conquête des nids.

Nous avions été témoins de cette divergence lors de notre action du 5 juillet 2015 « Les polinisateurs dans la ville » , cliquer ici

D’autre part, nous attendons toujours les résultats de 3 années d’observations du phénomène à l’échelon du département

(1) Un marché à bons de commande est un marché conclu avec un ou plusieurs opérateurs économiques et exécuté au fur et à mesure de l’émission de bons de commande.

Lire aussi notre article précédent : « Frelon asiatique: une procédure pour la destruction des nids devient nécessaire« , cliquer ici

.