Dernière minute

08/06/2015 – PARC ÉOLIEN DES 2 ÎLES – France Nature environnement Pays de la Loire, Vendée nature environnement et Coorlit 85 prennent acte de la décision de la société des Éoliennes en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier de poursuivre le projet de parc éolien au large des côtes vendéennes et  souhaitent que le porteur de projet développe un parc exemplaire. Pour Yves LE QUELLEC, président de Vendée Nature Environnement : « Nos associations attendent un effort significatif de recherche, indispensable à la prise en compte des impacts sur le milieu marin. Nous veillerons à ce que le porteur de projet maintienne un niveau d’exigences élevé, pour un chantier exemplaire appelé à faire référence, notamment pour les autres projets de parcs éoliens en mer en cours ». Lire le communiqué de presse de VNE ici

 


EOLIENNES EN MER: LE POINT

article du 10 avril 2016

 

La société des Éolienne en mer poursuit sa communication et met à la disposition du public des photomontages assez réalistes montrant les 62 éoliennes du projet  prises de différents points de vue et à différentes heures de la journée depuis le continent mais aussi depuis les côtes de Noirmoutier et l’Île d’Yeu.

L’évolution du projet

En cas d’aboutissement du projet, les éoliennes seront implantées à 17 km de Noirmoutier et à 12 km de l’Île d’Yeu. Selon le journal Ouest-France du 5 avril 2016, le schéma d’implantation du parc initialement présenté est en cours de modification pour améliorer la compatibilité de l’installation avec les activités marines et limiter les impacts sur l’environnement ainsi que la sécurité en mer; ainsi les couloirs de circulation passeraient de 900 à 1600 mètres.

Le calendrier

La phase de levée des risques en cours depuis deux ans se terminera début juin.Elle a pour objectif de confirmer les caractéristiques techniques et économiques du projet ainsi que les conditions d’intégration dans son environnement. Ensuite la société procédera à des études complémentaires comprenant le dépôt des demandes d’autorisation nécessaires pour la construction du parc et l’enquête publique prévue en 2018. Cette phase aboutira à la décision finale d’investissement qui est de l’ordre de 2 milliards d’euros.

Le début de la construction du parc ne devrait donc pas intervenir avant 2019 pour un achèvement des travaux  et une mise en service de 40 % des éoliennes en 2021.

La durée d’exploitation du parc

La durée d’exploitation du parc est prévue pour une durée de 20 à 25 ans. À partir de 2041 au plus tôt, le parc éolien sera donc démantelé.  88 % d’une éolienne (en masse) est recyclable. Les 12% d’éléments restant composant l’éolienne sont pour l’essentiel des déchets industriels banals, en particulier, les polyvinyles, et métaux rares.


Voir également notre article : Éolien des deux îles, un bilan intermédiaire mitigé