« Avant Xynthia, personne n’envisageait que le niveau marin puisse, en 2010, s’élever autant en Sud-Vendée et en Charente Maritime ; un niveau de 4,50m NGF à La Rochelle n’avait pas été imaginé. Et pourtant la réalité s’impose, avec ses conséquences aggravées par une urbanisation irresponsable »

Extrait de la déposition du CPNS
.

Un PPRL est-il nécessaire ? Si oui, pourquoi le document élaboré n’est-il pas toujours accepté ? 

C’est ce que veut exprimer la réflexion menée par Vendée Nature Environnement et Coorlit85 à laquelle le CPNS adhère ; la tempête Xynthia (février 2010) a montré ce que peut produire la conjonction de plusieurs phénomènes naturels de forte intensité sur un territoire, lorsque des mesures de prévention n’ont pas été anticipées.

Si les effets de cette tempête ont été moindres sur notre littoral, ils n’ont pas été nuls. S’ils ont été plus faibles qu’à La Faute-sur-Mer, c’est assurément lié à la trajectoire de la tempête ; une catastrophe locale de grande ampleur peut donc se produire.

 
.
pdf_icon
lire la déposition du CPNS
 .