Dune-de-la-Garenne-Incident-draga-du-11-_1-2017

Communiqué de presse du CPNS en date du 11 janvier 2017

 

 

Objet : INCIDENT du 11 JANVIER 2017 : REJETS DES DRAGAGES DES PORTS DE SAINT-GILLES-CROIX-DE-VIE

La drague opère actuellement dans le port de pêche. En début de semaine, les membres du Comité de suivi des dragages – dont le représentant du CPNS- ont été informés d’incidents constatés et réparés au niveau d’une conduite qui traverse le chemin et au niveau d’un reniflard situé en haut de dune et qui sert à décompresser la conduite.

Aujourd’hui, après avoir été alertés par un adhérent du CPNS, nous sommes allés constater sur place les dégâts occasionnés sur la dune de la Garenne suite à une nouvelle fuite. La brèche de ce jour est de moindre ampleur que celle survenue en 2014 suite à un acte de malveillance. Néanmoins elle intervient au même endroit qui est déjà fragilisé. Selon les renseignements recueillis auprès des techniciens dépêchés sur place, il semble que la fuite provienne d’un défaut de fonctionnement de la soupape de sécurité en haut de dune.

Nous rappelons notre position sur les rejets et nos interventions récurrentes auprès du Comité de suivi des dragages, concernant les analyses des rejets qui nous semblent contestables. La reprise de la campagne de dragage en novembre 2016 a été l’occasion de soulever de nombreuses questions à ce sujet lors du comité de dragage du 21 novembre.

Compte tenu de cet incident à rapprocher de l’acte de malveillance de 2014, nous nous posons la question de la sécurité de l’installation. A quand remonte un contrôle du matériel ? Qui délivre la conformité du matériel ? Comment évaluer le dégât écologique de la dune ? et quelle compensation mettre en oeuvre ?

Afin de répondre à ce questionnement légitime, nous demandons très vite une nouvelle réunion exceptionnelle du Comité de suivi des opérations de dragage des ports de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie le 11 janvier 2017

Pour le CPNS, la présidente

Marie-France Simonnet