Par le biais de la commission locale de l’eau, le CPNS participe à l’élaboration d’une cartographie des cours d’eau sur chaque bassin versant Vie et Jaunay. Les pluies abondantes de ces derniers mois ont retardé les déplacements in situ nécessaires lorsqu’il y a désaccords entre les acteurs concernés: agriculteurs, élus, DDTM, pêcheurs, associations environnementales -CPNS- et le SAGE Vie et Jaunay qui pilote le projet. L’enjeu est important car la législation applicable qui découlera du classement n’est pas la même selon qu’il s’agisse d’un cours d’eau ou d’un ruisseau assimilé alors à un fossé. De telles expertises sont notamment prévues sur les communes de Belleville, Saligny, Coëx, Saint-Maixent sur Vie, Palluau et La Chapelle-Palluau
L’association Terre et rivières qui constate un déficit de volontaire sur notre secteur lance un appel que nous relayons:
Cartographie des ruisseaux contestés par la Chambre d’Agriculture
Terres & Rivières, la LPO et VNE et plusieurs associations amies participent à cette opération en partenariat avec les services de l’Etat.
C’est très important que nos associations soient parties prenantes car cela aide la DDTM à résister aux pressions et cela limite le nbre de ruisseaux considérés comme des fossés pouvant recevoir des pesticides et supporter des travaux, y compris de destruction, sans autorisation. Il suffit de voir qu’en Maine & Loire, là où cette cartographie s’est déroulée sans les associations, 50% des cours d’eau contestés ont été déclassés en fossés ! Tel n’est pas le cas en Vendée. 
Nous constatons un déficit de volontaires sur le secteur Vie-Jaunay, raison pour laquelle nous lançons un nouvel appel en urgence
Les deux animateurs de cette opération sont : Alain Ethioux et Daniel Brenon. Ils suivent le calendrier des réunions en mairie, celui des visites sur le terrain, fournissent aux volontaires toutes les informations et les cartes avant les réunions, répondent aux questions, etc.. Par expérience nous pouvons dire que cela ne demande pas de compétences particulières car l’essentiel est préparé par la DDTM et nos animateurs. Les réunions se passent sans heurts avec les exploitants agricoles et les bénévoles nous ont dit que c’était même intéressant du point de vue de la découverte de ce qu’est un cours d’eau. 
Si vous avez quelques disponibilités, merci de vous faire connaitre par mail. Comptant sur vous dans l’intérêt de nos cours d’eau,
Jacques Jutel