L’emprise du Club Saint-Hilaire n’est pas située sur le site classé de la Corniche vendéenne

Dans notre article publié fin août 2018, nous observions à partir de la cartographie des sites classés émise par la DREAL qu’il manquait une autorisation de travaux en site classé liée au fait que le bâtiment était situé dans l’emprise du site naturel « la Corniche Vendéenne » classé en novembre 1926. En conséquence, nous invitions le pétitionnaire et le service d’urbanisme à régulariser ce dossier dans les meilleurs délais. En réponse, Monsieur le maire de Saint-Hilaire-de-Riez nous faisait savoir qu’il s’agissait d’une erreur de la DREAL. Suite à son observation, cet organisme a, depuis, modifié le tracé de ce site classé sur sa cartographie en ligne. Accès à la cartographie, cliquer ici

En conséquence de quoi, nous prenons acte que les constructions objets de modifications ne font effectivement pas partie du site classé.

 

Conflit de voisinage: vers des réponses

La problématique environnementale levée, subsistent des conflits de voisinages auxquels le porteur du projet entend répondre de manière pragmatique. Il s’en explique et répond au recours des voisins dans cet article de presse du 23 novembre 2018 : cliquer ici

– le projet sera modifié et le mur séparant le restaurant du parking sera abaissé de 3m à 2m afin de répondre aux critiques des voisins d’en face dont la vue sur mer sera occultée,

– nous apprenons aussi que les travaux ne seront pas finis pour la saison 2019.

 

Quid de la décoration art nouveau ?

Il reste un point qui n’a pas encore été soulevé et pour lequel le CPNS aimerait être fixé: quel sera le devenir  des décorations Belle époque présentes dans l’actuel Pub Saint-Hilaire? Nous allons poser la question au porteur de projet pour savoir si elles  seront détruites dans le cadre du nouveau projet ?